Le CCES sollicite votre avis sur le Programme canadien antidopage révisé

(Ottawa, Ontario – le 30 janvier 2020) – L’automne dernier, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a approuvé un nouveau Code mondial antidopage qui entrera en vigueur le 1er janvier 2021. Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) veille à ce que le Programme canadien antidopage (PCA) soit conforme au Code de l’AMA, une exigence pour l’adhésion aux fédérations sportives internationales et la participation aux grands jeux.

Le CCES est à votre écoute.

Même si le Code prévoit des règles strictes pour dissuader, détecter et sanctionner le dopage, l’AMA permet une certaine flexibilité dans son application. D’ici au 1er octobre 2020, vous aurez plusieurs occasions de contribuer à l’élaboration d’aspects importants du PCA 2021. Le CCES veut entendre vos idées et vos commentaires pour s’assurer que l’application du Code au Canada sert les intérêts des athlètes, des entraîneurs, des organismes et du système sportif en général.

AthlètesCAN jouera un rôle important dans les consultations sur le PCA.

Pour répondre aux besoins et aux attentes des athlètes canadiens, le CCES organisera des consultations en collaboration avec AthlètesCAN au cours des prochains mois, y compris une séance de discussion avec les athlètes des équipes nationales et un symposium national d’une journée pour les athlètes et les dirigeants sportifs à Ottawa le 6 mai 2020 (les détails suivront prochainement).

Profitez de cette occasion pour améliorer le PCA.

Nous voulons connaître votre avis sur le PCA dans son ensemble. Qu’est-ce qui fonctionne bien? Comment pourrait-il mieux servir les intérêts des athlètes et des organismes sportifs?

Le processus de consultation est votre occasion de nous aider à déterminer comment intégrer certaines nouvelles dispositions du Code 2021 qui pourraient faire progresser la lutte contre le dopage au Canada, comme :

  • Une nouvelle Déclaration des droits antidopage des sportifs. Rédigée à l’issue de consultations d’athlètes du monde entier, cette déclaration définit 14 droits spécifiques, dont le droit à l’égalité des chances, à des programmes de contrôles justes, à la justice, à la reddition de comptes, à l’éducation et à des mécanismes de dénonciation. Trois droits supplémentaires ont été proposés, y compris le droit à l’aide juridique.
  • Un nouveau Standard international pour l’éducation. Tous les signataires du code devront planifier, déployer et évaluer leurs programmes pour éviter que la première exposition à l’antidopage de leurs athlètes soit la réception d’un avis de contrôle.
  • Une compétence élargie. Cadres, administrateurs, employés et bénévoles des organismes de sport sont à présent assujettis au Code et risquent des sanctions en cas de falsification, trafic, complicité, représailles et association avec des membres du personnel d’encadrement faisant l’objet d’une suspension.
  • Allègement des sanctions pour les substances donnant lieu à des abus. Les athlètes contrôlés positifs à un groupe de substances à déterminer seront admissibles à un traitement accéléré et à des sanctions allégées, ainsi qu’à un allègement supplémentaire pour la participation à un programme de toxicomanie.
  • Allègement des sanctions pour aveu. Les athlètes qui admettent une violation du Code dans un délai déterminé seront admissibles à une réduction de sanction.
La première consultation est déjà en cours.

Dans le cadre des échanges continus avec les organismes nationaux et multisports, le personnel du CCES rencontre des représentants d’organismes qui ont adopté le PCA afin de discuter des changements apportés au programme 2021.

Dates à retenir
1er avril 2020  Diffusion de la première version provisoire du PCA 2021
6 mai 2020   Symposium sur le sport éthique : discussions sur les nouvelles dispositions du Code et d’autres enjeux liés au dopage
20 mai 2020 Fin de la première phase de consultation
15 juin 2020  Diffusion de la deuxième version provisoire du PCA 2021
31 août 2020     Fin de la deuxième phase de consultation
1er octobre 2020  Diffusion de la version finale du PCA 2021
31 décembre 2020  Date limite d’adoption par les organismes sportifs
   
Nous aimerions vous entendre.

Pour plus de renseignements sur le Code 2021, le PCA et les consultations de cette année, vous pouvez nous appeler au +1 800 672-7775 ou nous écrire à pca2021@cces.ca.

À propos du CCES

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est l’organisme national indépendant et à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire une grande différence pour les individus, les communautés et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le gouvernement du Canada. Nous nous engageons à bâtir un sport meilleur en travaillant en collaboration en vue d’activer un système sportif axé sur des valeurs et des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de faire la promotion d’un sport juste, sécuritaire et ouvert à tous.